Visiter Milan
Italie du nord Régions & Villes italiennes

Visiter Milan et la Lombardie

Milan aujourd’hui

La ville de Milan est le centre financier de l’Italie, c’est ici que se trouve notamment la Bourse italienne. Milan et plus largement la Lombardie sont le poumon économique de l’Italie. De nombreuses entreprises y ont leur siège social. C’est également une ville très importante dans l’univers de la mode et du design. La ville accueille de nombreux bijoutiers, des boutiques de design et d’ameublement, ainsi que de nombreux ateliers des marques les plus importantes dans le «Quadrilatero d’oro della moda». Le carré de la mode est appelé ainsi parce qu’il est délimité par quatre rues – Via Monte Napoleone, Via Alessandro Manzoni, Via della Spiga et Corso Venezia – le « Quadrilatero della moda » est le quartier où les plus célèbres créateurs de mode ont leur showroom..

 

Histoire de la ville de Milan

Milan a été fondée par les Gaulois au début du 4ème siècle avant JC. Elle est devenue Mediolanum sous domination romaine à partir du 3ème siècle avant JC. « Mediolanum » est la forme latine d’un nom celtique qui semble signifier « lieu du milieu ». Conquise par les légions romaines en 222 avant JC, Mediolanum a tenté de se rebeller, de devenir un allié de Carthage, l’ennemi de Rome. Mais les Romains ont gagné, et à la fin du premier siècle après JC Milan est devenu partie intégrante des dominions romains.

De l’époque romaine, il reste peu de traces dans la ville, comme la Colonne de San Lorenzo, dans la Via Circo, sous la Bourse, au Monastero Maggiore. Avec la division administrative de l’Empire romain, la ville de  Milan devint la capitale de la partie occidentale (292), et a été un centre important à la religion chrétienne, comme en témoignent les nombreuses églises de Milan : Sant’Ambrogio, Sant’Eustorgio et la source San Lorenzo paléochrétien.

Après la réforme augustéenne, la ville de Milan fu nommée chef lieu de la Transpadanie. Durant l’Antiquité tardive la ville a augmenté sa renommée grâce à Dioclétien qui l’a choisi comme résidence de l’empereur Costanzo Cloro.

Parmi les facteurs qui ont conduit à la chute de l’Empire romain, il y a les invasions des barbares du Nord. Milan a été saccagée en 539 et a perdu son rôle de ville la plus importante de la région. Le royaume romain-barbare (569-774) aussi appelés Lombards, avait sa capitale à Pavie (20 kilomètres au sud de la ville de Milan).

Vers l’an Mille, Milan était déjà la ville la plus peuplée de l’Italie et était connu pour sa production de laine, de soie, de métaux et d’armes.

Entre les XIe et XIIIe siècles, Milan est devenue une commune libre soumise alors par Federico Barbarossa qui voulait restaurer l’Empire. Au XIVe siècle, la seigneurie des Visconti a remporté la domination sur Milan qui est ensuite passé aux mains des Sforza.

Elle est devenue la capitale du Duché de Milan, consolidant son importance historique. A la fin du XVe siècle, le roi Louis XII conquis le duché et au milieu du siècle, les Français ont été remplacés par les Espagnols, qui ont régné Milan jusqu’au début du XVIII siècle.

Puis vinrent les Autrichiens qui dominèrent (sauf pour la période napoléonienne) jusqu’aux « Cinq jours de Milan » de 1848. En 1859, la ville de Milan a intégré la Maison de Savoie, et à partir de 1861 le Royaume d’Italie.

En 1919, c’est à Milan qu’est fondé le mouvement fasciste. A part quelques ouvriers et intellectuels, personne ne s’opposa au parti fasciste. La gare centrale de Milan, le palais de justice et la Triennale sont des exemples de l’architecture de cette époque.

Milan a subi des dommages considérables causés par les bombardements durant la Seconde Guerre mondiale: de nombreux monuments ont été endommagés voir détruit. Le développement économique et commercial a commencé en 1946, faisant de la ville de Milan le pivot de l’activité économique et financière de l’Italie.

 

Que voir à Milan ?

Milan, chef lieu de la Lombardie, surprend par les émotions qu’elle offre. C’est une ville moderne, vivante et riche en beauté et oeuvres d’art. Le Duomo, avec sa façade lumineuse en marbre de Candoglia et son architecture gothique tardif, est LE monument de cette métropole de l’Italie septentrionale. Du haut de la cathédrale, juste au pied de la fameuse Madonnina, on peut profiter d’un panorama unique sur toute la ville.

Sur la piazza Duomo, coeur de la ville, surgit aussi le Palazzo Reale. Ancien siège de la mairie de Milan, aujourd’hui le bâtiment accueille de nombreuses expositions artistiques. L’édifice est accolé au très moderne Museo del Novecento qui abrite des oeuvres du XXè siècle. Non loin de là, un autre symbole de la ville, la Galleria Vittorio Emanuele II un passage couvert qui abrite restaurants historiques, bars et magasins à la mode. La galerie est aussi célèbre pour son sol en mosaïque et son plafond en verre.

Non loin de là, le quadrilatère de la mode vous fera rêver avec ses boutiques et ateliers. C’est le quartier de la ville de Milan dédié à la mode. Vous trouverez ici les plus grandes marques de créateurs italiens telles Versace, Dolce & Gabbana, Fendi. Mais aussi des créateurs étangers comme Chanel, Dior ou Cartier. La via Monte napoleone est considérée comme le coeur qu quartier. C’est également une des rues les plus chères comme les Champs Elysées à Paris. Toutes les rues du quartier sont élégantes comme les boutiques de mode qui y ont élu domicile.

Pour les amoureux de la musique, l’arrêt obligatoire est la piazza Scala qui abrite le théâtre du même nom. Le théâtre de la Sacla est considéré comme un des plus important du monde. Mais la tradition théâtrale milanaise se retrouve aussi dans d’autres théâtres dispersés dans la ville comme le théâtre del Piccolo, le théâtre d’Europa et le théâtre des Arcimbogli.

Le chateau Sforzesco, construit au milieu du XIVè à but défensif, est aujourd’hui un écrin d’histoire et de trésor artistique. C’est une pinacothèque avec des oeuvres d’art unique comme la Pietà Rondanini de Michel Ange.

Depuis les cours du château, il est possible de marcher jusqu’au Parco Sempione. Les 47 hectares, aménagés en un jardin anglais, accueillent monuments et bâtiments historiques, dont l’Arco della Pace (1807) – un imposant bâtiment néoclassique, en l’honneur des victoires napoléoniennes – et le Palazzo dell’Arte, où est installée la Triennale, avec des expositions d’art moderne et des collections de design.

 

Que faire à Milan ?

La ville de Milan est mondialement connue comme la capitale italienne du design et de la mode. Raison pour laquelle au cours de l’année il y a beaucoup de foires, d’expositions et d’événements.

De l’autre côté du parc se trouve un des plus beaux quartiers de la ville, Brera, avec de nombreux restaurants, bars, magasins d’antiquités et boutiques typiques. C’est ici que se trouve la Pinacothèque de Brera, qui abrite l’une des plus importantes collections d’art d’Italie. Parmi les auteurs présents: Raffaello, Andrea Mantegna, Piero della Francesca et Caravage. Un autre quartier historique de la ville et point de rencontre pour les jeunes et les artistes est le quartier Navigli, une zone portuaire jusqu’au XIXe siècle caractérisée par des ateliers d’artisans et d’artistes.

La ville abrite de nombreuses églises historiques d’une valeur artistique particulière. Parmi celles-ci, la basilique de Sant’Ambrogio, l’une des plus anciennes églises de la ville, construite au IVe siècle et archétype de l’architecture romane lombarde. D’une grande importance artistique, l’église de Santa Maria delle Grazie où, entre 1495 et 1497, Léonard de Vinci peint la célèbre Cène. Un chef-d’œuvre qui peut être admiré en réservant à l’avance la visite.

Enfin, la basilique de San Lorenzo, un édifice du culte paléochrétien, situé près de la Porta Ticinese et caractérisé par les colonnes homonymes de l’époque romaine, est devenu avec le temps le point de rencontre des jeune milanais avec sa vie nocturne étincelante.

 

Aux alentours de la ville de Milan

La Lombardie est une des région italienne les plus étendues. Située à l’extrémité septentrionale de la péninsule, à la frontière avec la Suisse. Son territoire qui s’étend des Alpes à la vallée du Pô donne vie à une multitude de paysages. Les paysages de la chaîne alpine avec Valchiavenna, Valtellina et Valcamonica est particulièrement fascinant.

Pour les amateurs de sports d’hiver, la Lombardie offre des équipements modernes dans les localités très populaires de Tonale, Bormio, Livigno et Madesimo.

Un autre paysage caractéristique de la région est offert par les étendues de collines parmi lesquelles se détache la région de Franciacorta, célèbre pour ses vignobles et la production de vin.

Et puis, le charme des grands lacs. Le côté ouest du lac de Garde, avec Sirmione et d’autres stations renommées, est une destination touristique populaire. Le lac de Côme et le lac Majeur sont également très beaux, entourés de villas nobles, de parcs et de charmants villages.

Typique de la région, les grandes étendues plates de la basse plaine du Pô recouvertes d’eau et cultivées avec des rizières : c’est le paysage typique de Lomellina, riche en folklore et traditions.

Favorisée par la position géographique particulière et les ressources du sol, la Lombardie est une terre particulièrement riche où la nature, l’histoire, l’art et la culture se marient harmonieusement avec l’innovation, la technologie, la mode, le divertissement et la modernité.

Les provinces de la Lombardie sont : Bergamo, Brescia, Como, Cremona, Lecco, Lodi, Mantova, Milano (capoluogo), Monza Brianza, Monza e Brianza, Pavia, Sondrio, Varese.

Non loin de Milan, découvrez aussi la ville de Gênes !

You Might Also Like...

No Comments

Leave a Reply